dimanche 10 juin 2018

Cosmopolitisme

Le cosmopolitisme est l’une des composantes de l’idéologie dominante. Il dérive de l’égalitarisme car il postule que les nations sont des entités arbitraires qu’il convient de dépasser. Comme cela a déjà été le cas dans l’histoire ce sont les oligarchies, en particulier les oligarchies marchandes, qui adoptent le plus volontiers le cosmopolitisme. Le projet sous-tendu par les cosmopolites, qui se déclarent « citoyens du monde », est en réalité la constitution d’un gouvernement mondial qu’ils espèrent dominer. Le cosmopolitisme constitue aussi un prétexte commode pour les gouvernements occidentaux qui se révèlent incapables de protéger leurs communautés du chaos migratoire dans lequel ils les ont jetées : il permet de transformer un échec en vertu.

Polémia, Cinq cents mots pour la dissidence