samedi 24 mars 2018

Que représentent 40kg de déchets nucléaires ultimes ?


Ces derniers concentrent 95% de la radioactivité de tous les déchets, ils sont vitrifiés et destinés, selon la loi sur la gestion des déchets radioactifs de 2006, à être enfouis dans le sous-sol français. Des recherches sont en cours pour réduire la nocivité des déchets, en séparant les éléments les plus toxiques et en les transformant en éléments radioactifs de plus faible activité ou de durée de vie plus courte, donc plus faciles à isoler de l’homme et de l’environnement sur de longues durées. En dépit de ces travaux qui ne devraient pas aboutir avant 2050 d’après le ministère de l’Industrie, les déchets ultimes représentent toujours les 4% de déchets non recyclables du nucléaire auxquels Areva oppose les 96% restants. Ils seront dangereux pendant au moins 200 000 ans

Laure Noualhat, Déchets. Le cauchemar du nucléaire