mercredi 21 février 2018

Mécanismes de l'effondrement

L'histoire de l'épopée humaine peut en définitive être regardée à travers un prisme d'éco-analyse qui montre que les sources énergétiques déterminent la structure des économies, des politiques et des cultures humaines : la transition d'une vie de chasseurs-cueilleurs à celle d'agriculteurs se fait par la maîtrise de l'agriculture et l'élevage, l'accumulation de surplus rend possible l'accroissement de la population, des développements technologiques (écriture, outils, etc.) et la spécialisation et sophistication des classes sociales. 
     Lorsqu'une civilisation s'effondre, elle est remplacée par une autre plus simple, plus légère, moins densément peuplée, moins complexe mais plus résiliente. 
     La société peut évoluer vers le bas. Le système s'effondre avec ses dégâts irréversibles. La civilisation régresse alors vers un système moins complexe qui retrouvera un point d'équilibre similaire à celui que nous avons connu avant l'ère industrielle. Ici, les questions sont : quelle quantité de stress notre société peut-elle encaisser avant de régresser et cette régression va-t-elle se faire rapidement, brusquement ou progressivement ? Le processus de perturbation et de régression peut prendre la forme de la séquence d'événements suivants :
     - phase de déflation suivie par l'hyper-inflation, fin de la plupart des monnaies papier.
     - augmentation des prix des matières premières.
     - tensions internationales, guerres pour les ressources.
     - rupture de l'économie globale, panne des chaînes logistiques longues. 
     - chômage de masse. 
     - chute du réseau électrique. 
     - chute du réseau de distribution d'eau. 
     - chute du système d'évacuation et de filtrage des eaux usées. 
     - effondrement des services de maintien de l'ordre. 
     - incendies, panique, pillages, violences. 
     - perte totale de contrôle de l’État.
     - chaos général, nettoyages ethniques, famines. 
     - crise sanitaire grave, maladies, épidémies.
     - citadins fuyant les villes et se répandant dans les campagnes. 
     - effondrement du système hospitalier et de soins. 
     - forte baisse de la population. 
     - retour à l'ordre par épuisement et regroupement autour de noyaux organisés. 
     - retour à une économie de production agricole locale. 
     - reconstruction sur un modèle de société plus simple et plus local. 

     La société peut aussi évoluer vers le haut, en développant de nouvelles manières de fonctionner à l'échelle globale, en changeant sa culture et son système de fonctionnement.
     
     Voilà quels sont les mécanismes de l'effondrement. 
     Il y a un choix de société à faire et il nous reste peu de temps. 

Piero San Giorgio, Survivre à l'effondrement économique