lundi 11 décembre 2017

Voiture de police brûlée : Antonin Bernanos écroué


Antonin Bernanos, condamné à 5 ans de prison dont deux avec sursis, pour avoir participé à l'incendie d'une voiture de police, quai de Valmy, à Paris, a été interpellé à son domicile le mardi 5 décembre. 
Les participants à l'incendie d'une voiture de police, après la manifestation du 18 mai 2016, essentiellement des militants "antifascistes", avaient été condamnés en octobre. C'était la prison ferme pour sept des neuf prévenus, jusqu'à 7 ans pour Joachim Landwher, citoyen suisse, qui a quitté la France. Antonin Bernanos (parent de l'écrivain), avait pris 5 ans dont 2 avec sursis mais n'avait pas été incarcéré à la fin de l'audience. Il avait déjà effectué 10 mois de prison préventive. Il restait donc trop (26 mois au lieu de 24) pour que la peine soit aménagée en port de bracelet électronique. 

Une interpellation-choc 
Antonin Bernanos avait donc repris ses études et devait participer ce samedi 9 décembre à un colloque sur la prison, invité par Geoffroy de La Gasnerie. Muriel Radler, sur le site Révolution permanente, raconte ainsi les faits : Antonin, c’est ce jeune homme que la police a dit avoir reconnu à la couleur rose ou pourpre de son caleçon sur les vidéos et qui après un procès typique d’une justice en faveur du bras armé de l’État a été condamné à 5 ans de prison dont deux avec sursis... Ainsi ce mardi, ce sont une quinzaine de policiers qui sont venus dans le 14e arrondissement de Paris défoncer la porte de l’appartement de sa mère avant même qu’elle ne puisse l’ouvrir afin de venir chercher celui, qui selon le verdict, aurait participé à l’attaque de la voiture.