mercredi 27 décembre 2017

Partout, on voyait un Bismarck en plâtre, au milieu des lauriers et entouré de généraux décorés, qui se dressait menaçant et soulevait l’enthousiasme


A cette époque, les associations patriotiques sortaient de terre comme des champignons. Des croyants appartenaient à toutes les classes de la société bouleversée s’y réunissaient. Partout c’était le même tohu-bohu d’opinions et de gens. Tous les lambeaux et les débris des valeurs d’autrefois, des idéologies, des confessions et sentiments qui avaient été sauvés du naufrage s’entremêlaient aux mots d’ordre attrayants, aux demi-vérités du jour, aux aperçus imprécis, aux divinations exactes et tout cela formait une pelote, perpétuellement en rotation et d’où s’échappait un fil dont mille mains empressées s’emparaient pour en tisser une tapisserie d’une diversité de couleurs déroutante. Sur un fond gris de théories s’épanouissaient les discours fleuris de vieux barbons loquaces, et toute une jeunesse déçue et avide de lumière y jetait son éclatante bigarrure parmi l’entrelacs des vertus féminines allemandes. Dans le monde des patrons et des travailleurs chacun croyait posséder la solution des problèmes sociaux actuels et toutes ces théories énoncées à grand fracas ne faisaient qu’embrouiller davantage la situation véritable. Des chefs de partis au crâne chauve trouvaient des accents aussi mélodieux que l’appel des sirènes pour attirer les jeunes générations, et les intérêts des professions les plus diverses savaient habilement mêler leur voix à ce concert. Partout, on voyait un Bismarck en plâtre, au milieu des lauriers et entouré de généraux décorés, qui se dressait menaçant et soulevait l’enthousiasme. Sous un mélange curieux d’odeur de bière, de mythe solaire, de musique militaire on essayait d’étouffer la peur de la vie qui vous serrait la gorge. Cette tapisserie multicolore était bordée d’une frange burlesque de sectes et de communautés, de prophètes et d’apôtres. Le romantisme le plus tarabiscoté signait des pactes avec l’américanisme le plus intégral. Et partout des rêves s’agitaient, tourbillonnaient dans les cerveaux et dans les cœurs. La misère, la foi et la force inutilisée donnaient naissance à d’incroyables projets dont quelques-uns peuplaient le Rhin de sous-marins, détruisaient le flotte anglaise au moyen d’ondes mortelles et supprimaient le corridor polonais avec des bandes de paysans armés de faux. 

Ernst Von Salomon, Les réprouvés