vendredi 15 décembre 2017

Le syndicat SUD Education à la ramasse


Après le camp d'été "décolonial" interdit aux Blancs, les commissions féministes interdites aux hommes blancs de Nuit Debout, un syndicat inaugure des conférences organisées séparément entre des professeurs "racisés" (non blancs), d'un côté, et des Blancs, de l'autre (Le Figaro, 21/11). Le syndicat en question, c'est SUD-Education de Seine-Saint-Denis, qui propose en décembre un stage antiraciste aux enseignants adhérents.
De quoi va-t-on parler ? On va analyser le "racisme d'Etat dans la société", mais aussi "décoloniser" les savoirs. Parmi les invités, Marwan Muhammad, ancien directeur du très controversé Collectif contre l'islamophobie en France, mais aussi la sociologue Nacira Guénif, qui expliquait récemment que l'insulte "espèce de Juif, mes excuses", utilisée en arabe, était "passée dans le langage courant et ne signifiait pas la haine des Juifs".
Plusieurs ateliers seront donc "en non-mixité raciale". Et les enseignants "racisés" réfléchiront donc entre eux. On appelle ça l'apartheid, et c'est un truc qui a vraiment fait ses preuves contre le racisme.
Ils ont tout compris à SUD.

Le Canard enchaîné, 22 novembre 2017.