jeudi 9 novembre 2017

Qui vous épie ?


Les caméras des magasins. Aux Etats-Unis, de grandes chaînes de distribution comme Walmart utilisent des dispositifs de reconnaissance faciale pour suivre à la trace les consommateurs déambulant entre les rayons et analyser leur comportement. Objectif : rendre leurs installations plus attractives pour augmenter le chiffre d’affaires. Certains logiciels, comme celui développé par l’entreprise grenobloise SmartMeUp, permettent même d’estimer l’âge et le sexe des clients d’après les traits de leur visage et de reconnaître les émotions qu’ils expriment (fatigue, joie, etc.) et la direction de leur regard. En France, l’utilisation d’un tel dispositif nécessiterait l’accord des clients. Un obstacle quasi-insurmontable... Les commerçants doivent donc se contenter, comme dans les boutiques du centre ville de Rennes (Carré rennais), de tracer la connexion wi-fi des téléphones des clients potentiels pour en déduire leur parcours d’achat. 

ça m’intéresse, mai-juillet 2017