dimanche 15 octobre 2017

Les ondes extrêmement basse fréquence et les tremblements de terre


Il n’y a pas que les hautes fréquences qui posent problème. Les extremely low frequencies (ELF, extrêmement basse fréquence) utilisées pour communiquer avec les sous-marins nucléaires inquiètent les géologues. En raison de leur pouvoir pénétrant dans le sol, ces ondes pourraient déstabiliser les plaques tectoniques ! Un tremblement de terre en Chine qui a fait près de 650 000 victimes serait dû à l’émission d’ELF par les Russes ! Réalité ou intox ? Des ELF ont été détectées peu de temps avant les tremblements de terre d’Arménie en 1988, de San Francisco en 1989 et de Los Angeles en 1994. Le tremblement de terre de 1988 en Bolivie avait son épicentre à une profondeur vingt-quatre fois supérieure à la normale ! 

Gérard Desmaretz, Le renseignement high-tech