samedi 1 juillet 2017

Inde. Les nationalistes veulent le retour du bébé aryen


Les nationalistes au pouvoir souhaitent recréer le mythe aryen à l'aide d'un programme de naissances qui suscite la polémique. 

L'histoire 

Des bébés sur mesure. L'idée germe depuis plusieurs années en Inde, portée par l'Arogya Bharati, la branche médicale du puissant groupe nationaliste hindou Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS), proche de l'actuel Premier ministre, Narendra Modi. 

Sa méthode ? Accompagner les couples pour qu'ils donnent naissance à des bébés « parfaits, grands et à la peau claire ». Le procédé tire ses fondements de pratiques astrologiques et ayurvédiques, une médecine spirituelle née dans le sud-est de l'Inde: « L'ayurvéda détient les clés de l'apparence physique et des qualités mentales du bébé. Si la mère suit un régime spécifique, l'enfant aura le QI désiré », prétend le Dr Narwani, en charge du programme. 

Les couples doivent respecter trois mois de « purification » avant d'avoir des rapports intimes, dont les dates sont fonction de l'alignement des planètes et de leurs horoscopes. Le but : créer des enfants « sains » dans une optique racialiste et nationaliste. De quoi rappeler l'idéologie nazie. 

« Notre premier objectif est de construire une Inde forte. Nous voulons des milliers de bébés d'ici à 2020 »,détaille Narwani au quotidien The Indian Express. Il tire son inspiration de ce peuple mythique des régions himalayennes. L'objectif final de l'influent RSS est simple : renforcer la race hindoue dans un pays miné par les conflits ethnoreligieux. 

L'arrivée du nationaliste Modi (qui fut membre du RSS) à la tête du gouvernement, en avril 2014, a relancé ce projet très controversé qui a déjà abouti à la naissance de 450 bébés. Un programme qui devrait être étendu avec l'ouverture d'annexes dans chaque État indien, d'ici à 2020.