samedi 15 juillet 2017

Des poissons hermaphrodites à cause des pilules contraceptives


D'après une étude britannique, 20% des poissons d'eau douce mâles seraient devenus transgenres, notamment à cause des molécules présentes dans les pilules contraceptives qui finissent dans les rivières. 

Des pharmacies aux rivières. Une partie des hormones contenues dans les pilules contraceptives se retrouvent dans les eaux usées des foyers qui se déversent dans les rivières. Au même titre que certains produits de nettoyage, certains substances plastiques ou cosmétiques. 

Et cette pollution chimique aurait un impact direct sur le comportement des poissons qui peuplent les cours d'eau. D'après une étude réalisée par le professeur britannique Charles Tyler, un poisson mâle sur cinq serait en effet devenu transgenre en raison de la pollution de l'eau. 

Des poissons mâles qui produisent des œufs
Ces poissons de rivière possèdent désormais des attributs féminins et se sont même mis à produire des œufs, révèle cette étude qui a analysé les poissons sur 50 sites différents. Certains d'entre eux possèdent une qualité de sperme affaiblie et présentent un comportement moins agressif et compétitif, ce qui les rend moins à même de se reproduire avec succès.

D'après Charles Tyler, les descendants de ces poissons transgenres risquent d'être encore plus sensibles aux effets de ces substances chimiques présentes dans l'eau. Par ailleurs, plus de 200 produits provenant des usines de traitement des eaux usées semblent également altérer le comportement des poissons, à l'instar des antidépresseurs, ajoute cette étude.