mardi 18 avril 2017

Cosmopolitisme

« Je suis un cosmopolite résolu. J’aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à la « Marseillaise ». J’espère que le cadre national sera un jour dépassé. » (Bernard-Henry Lévy, Nouvel Observateur, 4 octobre 1997) 
« Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, franchouillard ou cocardier, nous est étranger, voire odieux. » (Bernard-Henry Lévy, Pierre Bergé, Georges-Marc Bénamou, Globe, numéro 1) 
« Je n’ai jamais été un partisan bien vif des idées et des principes du cosmopolitisme. Ils ont quelque chose de trop vague, de trop idéal, malgré certains côtés brillants et spéciaux. Je crois que leur effet le plus certain est d’effacer ou de trop amoindrir l’amour de la Patrie et le devoir de la responsabilité civique. » (Jean Jaurès, Lettre au Congrès de la paix de Lausanne)

Adrien Abauzit, Né en 1984