mardi 14 mars 2017

Après avoir quitté la banque Rothschild, Macron "ne gagnait plus assez pour payer ses impôts"


Le candidat d'En Marche! livre des éléments de son patrimoine financier dans une interview à La Croix. Malgré son statut d'ex-banquier d'affaires, il déclare 200.000 euros de patrimoine. 

L'attaque comme moyen de défense. Emmanuel Macron est revenu sur les questions posées par sa déclaration de patrimoine. Lors de son entrée au gouvernement, l'ancien ministre de l'Economie déclarait pour 200.000 euros de patrimoine financier. De quoi interroger pour un ancien banquier d'affaires qui touchait 400.000 euros de salaire annuel ainsi qu'un bonus de 2,8 millions d'euros. 

"J’avais le statut d’indépendant", explique Emmanuel Macron dans une interview à La Croix. Sur ces salaires, le candidat d'En Marche! indique qu'il devait retirer "cotisations sociales patronales, salariales, puis l’impôt sur le revenu". A cette époque les cotisations ont augmenté en même temps que sa rémunération a lourdement chuté. Avec un salaire mensuel de 12.000 euros brut comme secrétaire général adjoint à l'Elysée, Emmanuel Macron dit être arrivé à une situation inédite. "Je ne gagnais plus assez pour payer mes impôts!", assure-t-il. 

Signalement au PNF 
Le fondateur d'En Marche! explique par ailleurs la faiblesse de son patrimoine financier par des dépenses engagées pour la réalisation de travaux dans la maison de famille de sa femme Brigitte. "Tout cela est connu de la Haute Autorité de la vie publique, qui aurait transmis au parquet depuis longtemps si elle avait relevé un problème", insiste Emmanuel Macron faisant référence au courrier adressé au parquet national financier par trois citoyens. 

En février, Le Journal du Dimanche donnait dans le détail ses revenus et le patrimoine financier d'Emmanuel Macron. Outre les quatre années passées dans la banque d'affaires Rothschild, le candidat à l'élection présidentielle a touché en 2007 3.300 euros par mois comme inspecteur des finances. Lors de son passage à Bercy, entre 2014 et 2016, il gagnait 9.940 euros par mois. 

Côté patrimoine, Le JDD évoque l'acquisition d'un appartement de 83 m² à Paris en 2007 pour lequel il s'était lourdement endetté. Un bien qu'il a revendu depuis pour 980.000 euros. A cela s'ajoute des placements financiers pour une valeur de près de 228.000 euros. 

Prêt de 8 millions 
Toujours côté finance, Emmanuel Macron joue la transparence concernant son assujettissement à l'Impôt sur la fortune (ISF). Le champion d'En Marche! plaide pour un "désaccord" sur l'estimation de la résidence secondaire du couple. "L’administration fiscale a contesté cette évaluation, comme cela arrive à des milliers de Français", estime-t-il, détaillant avoir payé 6.000 euros d'ISF pour "les trois exercices dus".

Dans cette interview à La Croix, Emmanuel Macron détaille également les finances de sa campagne. Selon le candidat, 30.000 personnes ont contribué à ce financement. "Je suis en train de finaliser un emprunt bancaire personnel de 8 millions pour être en concurrence réaliste avec mes opposants à la présidentielle", annonce-t-il encore.