samedi 18 février 2017

Rappel de 2013 : Le fils de Marisol Touraine écroué pour extorsion de fonds


Gabriel Reveyrand de Menthon, le fils de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, a été condamné à trois ans de prison ferme pour extorsion de fonds et séquestration, selon Le Parisien. 

Après Thomas Fabius, fils du ministre des Affaires étrangères, c'est au tour Gabriel Reveyrand de Menthon, fils de la ministre de la Santé Marisol Touraine, d'être rattrapé par la justice. Le jeune homme, âgé de 22 ans, a été incarcéré début septembre pour une peine de trois ans de prison ferme, révèle Le Parisien. Il avait été condamné en mars dernier par la 10e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour extorsion de fonds et séquestration. 

Agression et vol de carte bleue 
L'affaire remonte au 2 mai 2011. Avec l'aide d'un complice, Gabriel Reveyrand de Menthon a séquestré et extorqué la carte bleue d'une femme de 59 ans en faisant irruption dans son appartement du XIIIème arrondissement de Paris. La victime, ayant donné un code bancaire erroné "sous le coup de l'émotion", propose alors aux malfrats d'emporter l'argent liquide qu'elle conserve chez elle. Les deux individus s'enfuient donc avec un butin de 990 euros. 

Très vite, le fils de Marisol Touraine, alors âgé de 19 ans, est identifié par la police judiciaire comme suspect grâce aux images de vidéosurveillance de la banque où Gabriel Reveyrand de Menthon a tenté d'utiliser la carte bleue de la victime. 

Autre point troublant: le fils de la ministre habite dans un appartement de l'immeuble voisin et est reconnu par le gardien. Gabriel Reveyrand de Menthon est interpellé le 12 octobre et passe aux aveux. Il expliquera par la suite qu'il avait planifié cette extorsion pour rembourser ses dettes. 

Rembourser des dettes 
"J'ai été très choquée par toute cette histoire, même s'ils n'ont pas exercé de violences physiques à mon encontre. Je connaissais ce garçon de vue depuis de nombreuses années. Marisol Touraine m'a adressé une petite lettre dans laquelle elle m'a présenté ses excuses" a déclaré la victime au Parisien. 

En plus de sa peine de prison, Gabriel Reveyrand de Menthon a été condamné à dédommager la victime à hauteur de 3000 euros pour préjudice moral et 990 euros pour préjudice matériel. Le complice du fils de Marisol Touraine a quant à lui écopé de trente mois de détention. 

Le cabinet de la ministre n'a souhaité faire "aucun commentaire".