samedi 18 février 2017

Julien Dray : “La vraie dynamique est du côté de Marine Le Pen”


Le socialiste Julien Dray s’est inquiété, dimanche, d’une possible victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle. 

En mai prochain, il est possible et probable que la gauche ne parvienne pas, comme en 2002, à se hisser au second tour de l’élection présidentielle. Sauf que le Front national n’est pas le seul obstacle entre le PS et les portes de l’Elysée. Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg, François Fillon… Tous ont de bonnes chances de se placer devant Benoit Hamon sur la ligne d’arrivée. 

“Je suis très, très inquiet de la tournure des événements” 
Mais les socialistes ont d’autres chats à fouetter. Julien Dray, dimanche sur Radio J, a ainsi exprimé sa réelle inquiétude avant les élections : “La vraie dynamique pour l'instant, on le voit, elle est du côté, malheureusement, et c'est extrêmement grave, de Marine Le Pen”. Le conseiller régional tente une comparaison historique au sujet de la “dynamique” Front national : “Je suis très, très inquiet de la tournure des événements, parce qu'on a une drôle de campagne (présidentielle), c'est un peu comme la drôle de guerre en 1940. C'est-à-dire que chacun est content, chacun pense que tout va bien”. 

L’élu lance donc un appel à toute la gauche, pour pouvoir faire un barrage à la fille de Jean-Marie Le Pen : “On voit bien que l'alternative (à François Fillon; empêtré dans le “Penelope Gate”) n'existe pas à droite, ou va avoir énormément de mal à exister (...) et donc il faut que la gauche, ce n'est plus simplement un objectif, c'est aujourd'hui un devoir, puisse se constituer en alternative face à l'extrême droite”. La gauche ? “La gauche va d'Emmanuel Macron jusqu'à Jean-Luc Mélenchon”.