vendredi 10 février 2017

D'ailleurs fussions-nous comblés que nous ne serions pas satisfaits, tant l'Occident ne peut plus exister sans avoir besoin

- Ce n'est pas à un disciple du Parfait que j'apprendrai, Monseigneur, que partout où il y a désir, il y a danger. Les relations avec nos semblables sont celles que pourraient avoir des personnages de cinéma sur deux films dévidés en sens contraire, à une allure folle. Les intérêts, les rapports sociaux sont devenus immédiats et inextricables ; le repos, - le vrai, sans bromure - n'est plus ; le silence de la retraite est brisé par le téléphone et par la radio grâce à laquelle la publicité vient à domicile vous asséner ses coups de poings en pleine figure. D'ailleurs fussions-nous comblés que nous ne serions pas satisfaits, tant l'Occident ne peut plus exister sans avoir besoin. Nous ne vivons que pour désirer.

Paul Morand, Bouddha vivant