samedi 14 janvier 2017

Avec 2,8 grammes, il pensait échapper au contrôle car il était à cheval.


La scène s'est déroulée au petit matin à Sucé-sur-Erdre, lors d'un contrôle de police. Un homme d'une soixantaine d'années, sensiblement éméché, circulait sur la départementale 69, visiblement de retour d'une nuit agitée dans Nantes. 

Interpelé par la police, il a déclaré "pouvoir diriger son cheval puisque ce dernier n'avait pas bu". Or, le code de la route est formel, s'il est autorisé de circuler à cheval, c'est au cavalier d'être maitre de sa monture. Il n'a certes pas besoin de permis et doit avoir plus de 14 ans, mais il se doit aussi, comme les autres usagers de la route, de ne pas dépasser les taux d’alcoolémie autorisés. 

L'homme a été contrôlé avec un taux de 2,8 grammes d'alcool dans le sang et a été placé en garde à vue pour déclaration mensongère, puisque le cheval, lui aussi a été contrôlé positif à divers stupéfiants.