dimanche 11 décembre 2016

La Slovaquie empêche l’Islam de devenir une religion d’Etat


Mercredi 30 novembre, le parlement slovaque a adopté une loi proposée par des membres de la coalition du premier ministre Robert Fico afin d’empêcher l’Islam de gagner un statut officiel en Slovaquie. 

C’est le Parti National Slovaque (SNS) qui a proposé que, pour qu’une religion soit officiellement reconnue par l’État, elle devrait compter au moins 50.000 membres -au lieu des 20.000 membres avant cette loi-, pour pouvoir ensuite bénéficier des subventions d’État et de diriger ses propres écoles. 

Pour l’instant selon les dernières statistiques la Slovaquie compte 2.000 musulmans, 5.000 selon la Fondation islamique slovaque. Sur 5,4 millions d’habitants en Slovaquie, 62% se disent Catholiques romains. 

Le président du Parti National Slovaque Andrej Danko a dit à ce sujet que « l’islamisation commence avec un kebab et c’est ce qui se passe à Bratislava, nous devons prendre conscience de ce à quoi nous pourrions faire face dans 5 ou 10 ans… Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour qu’aucune mosquée ne soit construite dans le futur. » 

La loi a été approuvée par les deux tiers du parlement slovaque, incluant la coalition au pouvoir dirigée par le premier ministre de centre-gauche Robert Fico et les partis d’opposition. Le Parti nationaliste L’SNS avait ensuite proposé que ce soit non pas 50.000 membres d’une religion mais 250.000, proposition qui a été immédiatement rejetée.