samedi 19 novembre 2016

Des gilets pare-balles pour les pompiers en 2017


Décembre n’a pas encore pointé le bout de son nez mais certains ont déjà commencé à préparer leurs résolutions pour l’année prochaine. En l’occurrence ce sont les pompiers qui seront dès janvier équipés de gilets pare-balles et de casques lourds. 

L’objectif ? Officiellement, permettre aux pompiers ainsi qu’aux services de secours du SAMU d’intervenir plus rapidement sur zone dans le cas d’une attaque terroriste. Jusqu’ici, pompiers et SAMU devaient attendre que toute la zone soit entièrement sécurisée par les forces de l’ordre. Désormais, ils pourront intervenir plus rapidement, toujours sous protection policière. Les pompiers de Paris (qui sont des militaires) et ceux de Seine-et-Marne avaient déjà bénéficié d’une telle mesure. 

Mais, outre ces cas de terrorisme, cette mesure devrait également permettre aux pompiers d’être mieux protégés lors de leurs interventions dans des banlieues et quartiers « difficiles » où ils sont de plus en plus souvent pris à partie et pour cibles par des bandes de voyous. 

Cette décision, louable en elle même, démontre toutefois la propension des institutions qui « gèrent » le pays à ne s’occuper que des conséquences du terrorisme et de l’insécurité et non pas de s’atteler au traitement de leurs causes profondes.