lundi 24 octobre 2016

Des migrants ont agressé des jeunes femmes russes, ils sont à l'hôpital


Une cinquantaine de migrants du Sud-Est de l'Europe et d'Afghanistan ont agressé des jeunes femmes russes dans une boîte de nuit russe. Mais à la différence de l'Union européenne, l'histoire a eu lieu à Mourmansk et les hommes russes ont défendu leurs femmes.
Résultat, après avoir agressé ces femmes, on recense 18 migrants à l'hôpital et 33 au centre de détention avec "un brûlant désir de rentrer chez eux".

Lire l'article intégral en anglais.