lundi 25 juillet 2016

On voit Limonov parader en tenue de camouflage aux côtés du milicien serbe Arkan, de Jean-Marie Le Pen, du populiste russe Jirinovski, du mercenaire Bob Denard et de quelques autres humanistes

Kasparov, qu'un instant plus tôt j'étais prêt à envisager comme un Walçsa russe, devient une sorte de François Bayrou. Son discours me semble à présent empathique, filandreux, et mon voisin et moi commençons à développer une complicité de cancres qui échangent des images cochonnes, au fond de la classe. Je lui montre un livre de Limonov que je viens d'acheter. Traduit nulle part sauf en Serbie, il s'appelle Anatomie du héros et contient un cahier de photos gratinées où on voit le héros en question, Limonov himself, parader en tenue de camouflage aux côtés du milicien serbe Arkan, de Jean-Marie Le Pen, du populiste russe Jirinovski, du mercenaire Bob Denard et de quelques autres humanistes. "Fucking fascist...", commente le journaliste anglais.

Emmanuel Carrère, Limonov