mercredi 8 juin 2016

Migrants: "deux camps" envisageables à Paris

Invité de France Inter le 3 juin 2016, le premier adjoint à la maire de Paris Bruno Julliard a évoqué la possibilité d’installer deux camps de migrants à Paris, et non pas un seul, comme annoncé mardi par la mairie. 

Bruno Julliard a parlé d’«au moins un emplacement d’un camp» qui devrait être annoncé «dans les toutes prochaines semaines». A la question de savoir s’il pourrait y en avoir plusieurs, Bruno Julliard a répondu: «Peut-être, parce que la meilleure solution n’est pas forcément un camp humanitaire le plus important possible.» «Si deux camps de taille raisonnable sont possibles ça sera plutôt une solution privilégiée», a-t-il encore affirmé, considérant que «ce qui est certain, c’est que nous ne pouvons pas continuer avec un système qui aujourd’hui est à bout de souffle». 

Bruno Julliard s’exprimait au sujet de l’annonce de l’installation d’un camp de transit dans la capitale dès cet été, «aux normes internationales», construit sur le modèle du camp de Grande-Synthe, dans le Nord. 

«On ne peut pas continuer à avoir une solidarité honteuse, c’est-à-dire ne pas assumer ce qu’est le devoir de notre pays, de notre ville», a affirmé l’adjoint en charge de la culture et du patrimoine. Pour Bruno Julliard, «la France est capable d’accueillir quelques milliers de migrants, il faut arrêter avec les atermoiements».