mardi 12 janvier 2016

Suite aux viols à Cologne : Le 1er ministre socialiste slovaque refuse les migrants musulmans et ne veut plus financer d’aide humanitaire aux réfugiés


La Slovaquie n’acceptera aucun réfugié musulman a annoncé par le Premier ministre socialiste Robert Fico, jeudi en réponse aux nombreux viols à Cologne et Hambourg. « Nous ne voulons pas qu’en Slovaquie cela puisse arriver, comme en Allemagne« , a déclaré M. Fico. 

Selon Focus, la Slovaquie s’oppose à l’application des quotas obligatoires de l’UE pour l’admission des réfugiés, mais veut également prévenir l’installation d’une communauté musulmane fermée en Slovaquie. 

« Nous ne voulons pas qu’en Slovaquie cela puisse arriver comme en Allemagne, que nos femmes soient harcelées dans les lieux publics » a déclaré Fico lors d’une conférence de presse à Bratislava. 

En 2015, la Slovaquie n’a accueilli que 169 réfugiés demandeurs d’asile 

Aucune aide humanitaire aux réfugiés 
La Slovaquie ne veut plus participer à l’aide humanitaire pour les réfugiés, mais va renforcer ses patrouilles aux frontières a annoncé Fico a annoncé. 

« Nous allons poursuivre notre soutien financier pour résoudre la crise migratoire en finançant la protection des frontières extérieures de Schengen. Nous continuons à donner de l’argent, mais nous ne voulons pas que cet argent soit utilisé à des fins humanitaires, par exemple pour de la nourriture, mais pour renforcer les structures de sécurité qui protègent les frontières Schengen. C’est la seule façon d’arrêter ce flot migratoire. « 

Déjà l’année dernière, le gouvernement slovaque avait annoncé qu’il n’accepterai que des réfugiés chrétiens, plus faciles à intégrer. 
Cette décision de sélectionner les réfugiés par leur religion avait vivement été critiquée par plusieurs représentants de l’Union Européenne. 

En Juillet, la République slovaque prend la présidence de l’UE 
La Slovaquie maintient sa ligne dure. Début décembre, elle a saisi la Cour de justice de l’UE d’une poursuite contre la résolution adoptée par les ministres de l’Intérieur de l’UE fixant des quotas de réfugié. Une même action en justice a également été déposée par la Hongrie. 
La Slovaquie prendra la présidence de l’UE à partir du mois de Juillet. Avant le premier ministre Fico veut défendre sa majorité absolue aux prochaines élections législatives du 5 Mars.