samedi 9 janvier 2016

220 femmes françaises seraient parties en Irak et en Syrie rejoindre l'Etat islamique


Selon la radio publique France Info qui a eu accès aux chiffres d’un rapport confidentiel des services de renseignement français, 220 femmes françaises auraient rejoint les rangs de Daesh. 

D’après ce rapport, le chiffre a augmenté en quelques mois pour arriver à ce nombre de 220 femmes françaises parties en Syrie ou en Irak. En septembre 2014, on en dénombrait 164. 

Selon les services de renseignement français, en décembre 2015, 600 Français étaient partis faire le djihad. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à faire le même trajet. Les chiffres de France Info montrent une «féminisation» de l’Etat islamique. En 2013, il y avait 10% de femmes dans leurs rangs, aujourd'hui, fin 2015, ce taux est monté à 35%. 

Cependant, les femmes qui partent dans ces pays là n’ont pas exactement les mêmes tâches que les hommes. Elles viennent essentiellement rejoindre leur mari ou leur famille ou bien vont se chercher un époux djihadiste. Toujours selon ce rapport, un «tiers de ces Françaises sont des converties à l’islam, contre seulement 1/6 chez les hommes».