jeudi 3 septembre 2015

Une 1ère agence dédiée à la finance islamique

NoorAssur, start-up spécialisée dans la finance islamique, a indiqué vendredi avoir ouvert sa première agence en région parisienne et vise l'ouverture d'une vingtaine d'agences en France courant 2016. Selon la jeune pousse, c'est la première agence dédiée à la finance islamique ouverte en France. 

Ce type de finance, qui respecte la loi islamique (charia), interdit la spéculation, le recours aux taux d'intérêts, qui sont assimilés à l'usure, les produits ayant une incertitude excessive ou les investissements considérés comme nuisibles à la société (tabac, alcool, armement, pornographie ou jeux d'argent). 

Créée en 2012, Noorassur qui proposait jusqu'ici ses services uniquement sur Internet, revendique 7 millions d'euros d'épargne collectée. Elle revendique 3.000 clients (95% de particuliers et 5% d'entreprises) dont 15% ne sont pas musulmans, précise Mourad Chabchoub, directeur du développement. 

"NoorAssur répond à l'attente de la clientèle par l'ouverture d'une 1ère agence en région parisienne à Chelles (Seine-et-Marne)", indique la fondatrice Sonia Mariji dans un communiqué, qui précise que l'agence intègre une salle de prière. 

"NoorAssur offre une alternative à la finance conventionnelle, la finance islamique ne s'adressant pas uniquement aux musulmans, mais aussi à tous ceux qui souhaitent investir, épargner ou s'assurer autrement", précise le communiqué. 

"La finance islamique est un compartiment de la finance responsable, non-spéculative et éthique, l'éthique n'ayant ni couleur, ni religion", poursuit l'entreprise. 

NoorAssur a appuyé son développement sur un réseau d'une centaine de courtiers indépendants. Cette première agence en nom propre a été ouverte en franchise. Le groupe ne propose pour l'instant que des produits de placement et des assurances mais vise la mise en place de comptes courants en 2016.