dimanche 13 septembre 2015

Pasolini sur les soixante-huitards.

" J'ai passé ma vie à haïr les vieux bourgeois moralistes, et maintenant je dois aussi haïr précocement leurs enfants… La bourgeoisie érige des barricades contre elle-même, les fils à papa se révoltent contre leurs papas. La moitié des étudiants ne fait plus la Révolution mais la guerre civile. Ce sont des bourgeois tout comme leurs parents, ils ont un sens légaliste de la vie, ils sont profondément conformistes. Pour nous, nés avec l'idée de la Révolution, il serait digne de rester fidèles à cet idéal. " Pier Paolo Pasolini sur les soixante-huitards.