mercredi 12 août 2015

L’Ecosse interdit la culture des OGM sur son territoire

L'Ecosse a décidé d'interdire la culture des OGM sur son territoire. Ce gouvernement autonome au sein du Royaume-Uni entend ainsi profiter d'une possibilité ouverte récemment par l'Union européenne.

L'Ecosse veut rester un territoire vert et propre et le gouvernement écossais estime que l'introduction des cultures OGM (organisme génétiquement modifié) pourrait nuire à son image et remettre en cause la prospérité du secteur agroalimentaire et de la boisson qui pèse près de 20 milliards d'euros par an.

Le gouvernement autonome écossais applique ainsi une directive européenne entrée en vigueur en avril dernier. Elle autorise tout pays de l'union à refuser les OGM en invoquant des motifs socio-économiques, de politique agricole ou d'aménagement du territoire, même si ces OGM ont été autorisés au niveau européen.

Auparavant, seuls les arguments d'environnement et de santé étaient pris en compte à Bruxelles pour agréer ou non les OGM. Or, si le gouvernement britannique est pour sa part favorable aux cultures OGM, les problèmes agricoles sont décentralisés et ils relèvent de la compétence des gouvernements autonomes. Et, en tant que tel, l'Ecosse est donc en droit de refuser les OGM sur son territoire.