mercredi 19 août 2015

La grande presse est le pire des maux du monde moderne, et l'avenir ne pourra que confirmer cette évidence

La grande presse est le pire des maux du monde moderne, et l'avenir ne pourra que confirmer cette évidence. Les journaux peuvent dénaturer sans vergogne la vérité, car ils peuvent s'adresser à un public de plus en plus vulgaire. Et à la fin, ils finiront par exciter la racaille échappant au contrôle des États et des gouvernements.

Sören Kierkegaard