mardi 7 juillet 2015

« Il y en a qui aiment les trains à vapeur, d’autres qui aiment les tanks»

Allemagne: La police retrouve un tank de la Seconde guerre mondiale chez un particulier

Un char Panther de la Seconde guerre mondiale retrouvé chez un particulier en Allemagne, le 2 juillet 2015. - Carsten Rehder/AP/SIPA
Les voisins ont cru rêver. Dans la petite ville de Heikendork, près de Kiel, dans le nord de l’Allemagne, les habitants ont eu la surprise de voir passer jeudi un étrange équipage : un tank de 45 tonnes utilisé par la Wehrmacht pendant la Seconde guerre mondiale, remorqué par un char de la Bundeswehr, l’armée allemande actuelle.

Des soldats allemands tentent de déplacer un char Panther de la Seconde guerre mondiale retrouvé chez un particulier, le 2 juillet 2015. - Carsten Rehder/AP/SIPA
Avec le renfort de militaires, la police allemande procédait à la saisie de tout un arsenal retrouvé chez un homme de 78 ans, rapporte la Deutsche Welle. Outre le char Panther, un canon anti-aérien de 5 tonnes et une torpille ont notamment été découverts chez ce particulier.
Vingt soldats allemands ont mis plus de neuf heures pour emmener le tank
Il y a quelques mois, ce collectionneur aurait confié aux médias allemands qu’il gardait un arsenal chez lui, dans un bunker sous-terrain, ainsi que des statues en bronze du régime nazi dans son jardin. Des policiers qui enquêtaient sur la réapparition sur le marché d’œuvres d’art de l’époque nazie, venus se rendre compte sur place, ont ainsi découvert ces armes. Prévenus, les procureurs de Kiel ont ordonné la saisie du matériel. Par une forte chaleur, vingt soldats allemands ont mis plus de neuf heures pour charger la pièce de musée sur un véhicule de transport militaire.

Un canon anti-aérien retrouvé chez un particulier en Allemagne, le 2 juillet 2015. - Carsten Rehder/AP/SIPA
Le propriétaire des engins n’a enfreint aucune loi, selon son avocat, qui affirme que ceux-ci étaient désarmés. Le maire de la ville, lui, assure que les habitants connaissaient la présence du tank. « Il se promenait dans les rues avec ce machin pendant la tempête de neige de 1978 », a-t-il déclaré, ajoutant : « Il y en a qui aiment les trains à vapeur, d’autres qui aiment les tanks».

source