vendredi 19 juin 2015

Traduction française du Manifeste du Corps civil du régiment ukrainien à destination spéciale "Azov"

 
La jeune génération des patriotes dans les conditions d’une guerre non déclarée, tenant compte de la situation catastrophique de la nation et de l’Etat, poursuit l’objectif d’écarter le pouvoir incompétent, les politiciens corrompus et les oligarques de la gestion des affaires de l’Etat.
Nous luttons pour la mise en œuvre des points suivants :
 
1) La solidarité de la nation contre le partage artificiel de l’Ukraine entre Est et Ouest.
 
2) Un pouvoir fort, respecté, capable de répondre personnellement de ses actes contre la corruption, l’irresponsabilité et la modernité sans visage.
 
3) Un Etat ukrainien grand, fort, unitaire, avec un large pouvoir concédé aux citoyens contre la ruine et l’occupation du pays, y compris sous l’apparence d’une fédéralisation.
 
4) Un Parlement constitué de spécialistes hautement qualifiés contre le populisme et le manque de compétences des partis et des députés actuels.
 
5) Une économie qui conjugue secteurs étatique et privé contre les dérives extrêmes du capitalisme oligarchique et du communisme.
 
6) Nationalisation des ressources extraites du sol, des secteurs stratégiques de l’économie et de certains monopoles contre l’exploitation sauvage de notre terre par les structures oligarchiques.
 
7) Développement du système bancaire pour stimuler l’économie, établir un taux d’intérêt justifié contre les usuriers qui ont la loi de leur côté et l’esclavage de l’endettement.
 
8) Intervention minimale de l’Etat dans le développement des petites et moyennes entreprises contre les pressions exercées par un système bureaucratique corrompu.
 
9) Participation des ouvriers à la gestion et au partage des bénéfices des entreprises contre le fait d’être privés de droits, d’être exploités par les employeurs et les faux syndicats.
 
10) Miser sur le développement de la science, de l’éducation et des nouvelles technologies en tant que fondements de la puissance de l’Etat contre une économie stagnante de rente.
 
11) Transmission des droits sur le sol national aux paysans ukrainiens, introduction de technologies innovantes et subventions étatiques dans le secteur agricole contre la politique irresponsable destinée à détruire le village en tant qu’unité organique et l’appauvrissement des sols.
 
12) Priorités aux intérêts nationaux de l’Etat dans le domaine de la politique extérieure contre la soumission aux « institutions internationales » et aux « valeurs » universelles qui servent de paravent aux impérialismes étrangers.
 
13) Création du bloc Baltique-Mer noire en tant que fondement d’un système de sécurité globale et régional contre les espoirs illusoires entretenus vis à vis de l’Est ou de l’Ouest qui ont mené à l’occupation d’une partie du pays.
 
14) Mise en place d’une armée nationale puissante et d’un complexe militaro-industriel performant, retour au statut nucléaire du pays contre l’impuissance militaire et la honte du moment.
 
15) Renforcement du contrôle des migrations extérieures, des frontières nationales contre la politique de « porte ouverte » qui mine les fondements nationaux et économiques de l’Etat.
 
16) Renouveau démographique pour l’Etat ukrainien s’appuyant sur des mesures d’encouragement et soutien sans précédents contre la politique d’extinction de la nation.
 
17) Politique en faveur de la jeunesse et de son éducation, s’appuyant sur des principes de dignité et d’honneur nationaux contre le culte du consumérisme.
 
Version française réalisée par Nataliya Matviytchouk et Pascal Lassalle en juin 2015 pour le Cercle Non Conforme.