mercredi 3 juin 2015

Présidentielle 2017 : 72% des Français ne veulent pas de Sarkozy


Un sondage publié dans le « Parisien » ce samedi révèle qu’une écrasante majorité des Français ne souhaite pas une candidature de Nicolas Sarkozy en 2017. 

Les Français sont près de trois quarts (72 %) à ne pas vouloir d’une candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2017, selon les chiffres d’un sondage Odoxa publié par le « Parisien » ce samedi 30 mai. Plus précisément, les sympathisants de gauche sont 92 % à rejeter cette candidature, là où les sympathisants de droite sont 50 %, et les sympathisants de l’UMP 31 %. 

Par ailleurs, Odoxa note que le rejet de Nicolas Sarkozy par les Français fait échos au « score catastrophique qu’enregistrait François Hollande, sur cette même question » dans un sondage similaire publié la semaine passée : 77% des personnes interrogées s’étaient dites contre une candidature de l’actuel président. Face à ces résultats, le « Parisien » conclut que les Français ne souhaitent pas d’un « match retour » entre les deux candidats du deuxième tour de 2012

Les Républicains ne séduit pas plus 
La veille de la publication de ce sondage, le nouveau nom de l’UMP, « Les Républicain », a été adopté par les militants du parti à 83,28 % (sur 45,74 % de votants). Parallèlement à cela, huit Français sur 10 (79%) ne pensent pas que cette transformation permettra au parti de « connaître un nouveau départ ». Et même les sympathisants de droite sont une nette majorité (60% contre 40%) à ne pas y croire.

Concernant les motivations de Nicolas Sarkozy pour ce changement de nom qu’il a appelé de ses vœux, les trois quarts des Français (75%) pensent en réalité que l’objectif est de « mettre en place une structure visant à le favoriser lui-même en tant que Président actuel de l’UMP, en vue de 2017 »

Source