dimanche 7 juin 2015

Le traité de Lisbonne fut conçu pour étouffer le "débat réel"

Le commissaire européen au développement, le Belge Karel de Gucht qui a été nommé récemment, admet que le traité de Lisbonne fut conçu pour que les gens ne puissent le comprendre afin d'éviter un "débat réel". Il a dit que "Alors que la Constitution européenne originelle était technique et adéquate, les gens n'ont pas lu le traité de Lisbonne, ils n'en ont pas compris un seul mot. Aucun véritable débat ne pouvait avoir lieu sur le traité de Lisbonne. Ce fut une décision délibérée du Conseil européen.

Jean Robin, Le livre noir de l'Union européenne