lundi 11 mai 2015

Révolution conservatrice !

De l'espionnage de la vie privée aux lois mémorielles liberticides, de l'abus d'impôts au financement de l'anarchie migratoire, du conditionnement éducatif au réformatage sociétal, de la planche à billet monétaire au braquage d'organes... Les États sont devenus les courroies de transmission de l'Oligarchie et de ses intérêts. États-flics et Etats-banques ne font plus q'un. Et cette oligarchie organise la désappropriation des populations par la collectivisation vers les États et la libéralisation vers les Banques. La division entre libéraux et étatistes est obsolète. Reste celle entre souverainistes profonds (de la famille à la civilisation) et oligarchie étatico-bancaire (qui dispose des moyens médiatiques de contrôle social et de répression des États).

La défense des valeurs de la culture populaire traditionnelle, de l'autonomie vivrière, sanitaire et énergétique, de notre patrimoine, de nos biotopes et de la nature, la défense de notre souveraineté monétaire et militaire, de la liberté de débat, du droit d'enseigner notre continuité civilisationnelle et familiale, la lutte contre l'immigration-invasion ou le matraquage fiscal... ces causes, ces combats sont les facettes d'un même enjeu : la souveraineté, qui est à la collectivité ce que la liberté est à l'individu !

Les nostalgiques des oppositions factices ne s'y retrouveront pas. Mais qu'ils le sachent : faire des enfants, maîtriser ses ressources et défendre ses normes, la santé de sa famille, son droit sur ses terres et sa foi c'est tout-un !

Laurent Ozon