samedi 16 mai 2015

Le maire qui veut interdire le culte musulman hospitalisé d'office


Le maire UMP de Venelles a été hospitalisé d'office après ses propos sur l'interdiction du culte musulman en France. Sa majorité ne comprend pas. 
Robert Chardon, maire de la commune d'environ 8 000 habitants proche d'Aix-en-Provence, qui s'est prononcé sur Twitter pour « interdire le culte musulman en France » a été hospitalisé d'office dans la journée de vendredi, a-t-on appris de source proche du dossier. Cette demande d'hospitalisation a été formulée par « un tiers compte tenu de l'incohérence de ses propos », a-t-on précisé de même source. 

Nicolas Sarkozy condamne, mais... 
L'UMP a par ailleurs lancé vendredi une « procédure d'exclusion » visant le maire de Venelles (Bouches-du-Rhône).« J'ai demandé qu'une procédure d'exclusion soit engagée pour des propos absurdes qui ne correspondent en aucune manière aux valeurs et au projet de l'UMP », avait auparavant déclaré à l'AFP la vice-présidente de l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet. 

Interpellé par de nombreux internautes sur les déclarations du maire de la commune d'environ 8 000 habitants, Nicolas Sarkozy a également réagi, au cours d'échanges via son compte Twitter: « Je condamne cette proposition même si la laïcité c'est aussi fixer des limites. Droit et limites, cela va ensemble. » 

Incompréhension de la majorité municipale 
Le conseil municipal de Venelles a fait savoir vendredi qu'il condamnait « sur le fond et la forme » les propos du maire. « Ils ne correspondent en rien aux positions qui étaient celles de Robert Chardon jusqu'alors, lequel a toujours fait preuve d'un attachement sans faille aux principes et valeurs républicains dans l'exercice de ses mandats », déclare dans un communiqué sa première adjointe Patricia Saez, auquel Robert Chardon, malade, a confié les affaires de la commune en décembre dernier. 

Traité pour un cancer 
Robert Chardon, lui, a pourtant confirmé ses propos. « C'est bien moi qui suis l'auteur » de ces tweets, a reconnu auprès de l'AFP le maire de Venelles, qui suit actuellement un traitement pour un cancer. 
Sur son compte, Robert Chardon a répété plusieurs fois son appel à « interdire » le culte musulman en France. Pour lui, « celui qui pratique (doit être) immédiatement reconduit à la frontière », a-t-il répondu à un utilisateur de Twitter qui l'interpellait. L'élu appelle également à modifier la Constitution pour atteindre son objectif: « Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne. »