dimanche 17 mai 2015

L’Allemagne va poursuivre les combattants allemands de l’EI pour « crime de guerre » à leur retour


Selon l’hebdomadaire, qui ne cite pas ses sources, le Parquet fédéral enquête « dans au moins deux cas » contre des combattants rentrés de Syrie pour « crime de guerre », un chef d’accusation puni par la prison à perpétuité. Une des enquêtes viserait selon le journal Denis Cuspert, un ancien rappeur berlinois et l’un des islamistes originaires d’Allemagne les plus connus. 

Interrogée par l’AFP, une porte-parole du Parquet a refusé de commenter. 

Welt am Sonntag précise que jusqu’à maintenant les islamistes revenant en Allemagne après avoir combattu s’exposaient à des poursuites pour « participation à des actes de violence graves menaçant un État » ou « soutien à une organisation terroriste », passibles de jusqu’à dix ans de prison seulement. Selon les médias les services de renseignement estiment le nombre de jihadistes partis d’Allemagne vers la Syrie à 600.