jeudi 28 mai 2015

La France invitée à accueillir 9 127 migrants en deux ans


La Commission européenne demande ce mercredi aux Etats de l'Union européenne de se répartir la prise en charge de 40 000 candidats à l'asile syriens et érythréens arrivés en Grèce et en Italie. Bruxelles enjoint aussi les Européens de se répartir 20 000 réfugiés. Pour la France, cela reviendrait à accueillir 9 127 migrants en deux ans. 

Selon nos confrères du Monde, pour la France, il s'agira d'accueillir 4 051 Syriens et Érythréens venant d’Italie et 2 701 venant de Grèce. La France devrait également accueillir 2 375 réfugiés reconnus par l'ONU. En tout, 9 127 migrants pourraient être reçus en France sous deux ans

"Nous voulons assurer un minimum de solidarité" au sein de l'Union européenne face à l'afflux de migrants et demandeurs d'asile en Méditerranée, "mais il n'est pas question" que cette mesure soit généralisée, a souligné le commissaire à l'Immigration, Dimitris Avramopoulos.

La répartition doit se faire en fonction d'une clé prenant en compte la population et le PIB des États, leur taux de chômage et le nombre de demandeurs d'asile déjà accueillis. Des critères "pertinents et objectifs", selon Dimitris Avramopoulos. 

"Il s'agit d'une solidarité minimale", insiste-t-il. Chaque État peut faire davantage que ce qui lui est recommandé

La Commission insiste sur l'idée d'une répartition équitable des migrants ayant besoin d'une protection internationale. 

"Chaque État reste libre d'accorder ou non cette protection aux demandeurs d'asile qu'il aura pris en charge au titre de cette solidarité", ajoute Dimitris Avramopoulos.