jeudi 2 avril 2015

Ces députés européens qui ont trahi la charte LMPT

Message de l'équipe LMPT 69 (région de Lyon) : "En mai 2014, tous les élus députés européens UMP et FN de la circonscription Grand-Sud-Est ont signé la Charte de la famille proposée par La Manif Pour Tous pour les élections européennes de 2014 : 
- Marie-Christine Arnautu (FN) 
- Michel Dantin (UMP) 
- Bruno Gollnisch (FN) 
- Françoise Grossetête (UMP) 
- Jean-Marie Le Pen (FN) 
- Dominique Martin (FN) 
- Renaud Muselier (UMP) 
- Mireille d'Ornano (FN) 

En signant cette charte, ils se sont engagés à respecter et à promouvoir un certain nombre de "Principes européens pour la famille et pour l'enfant", parmi lesquels : 
1.Le mariage, engagement public durable que prennent librement un homme et une femme … doit être protégé par toutes instances nationales et européennes. 
2.Tout enfant est né d’un homme et d’une femme. Dans son intérêt supérieur, il a le droit d’être élevé par son père et sa mère ou, s’il est privé de sa famille d’origine, par un père et une mère adoptifs… 
3.La politique familiale … est du ressort de chaque État. 

Pourtant, le 12 mars dernier, les élus suivants ont voté au Parlement européen le rapport annuel sur les Droits de l'Homme dans le monde, dit rapport Panzeri du nom de son rapporteur : 
- Michel Dantin (UMP) 
- Françoise Grossetête (UMP) 
- Renaud Muselier (UMP) 

Or, ce rapport « encourage les institutions de l'Union et les États membres à contribuer davantage à la réflexion sur la reconnaissance du mariage homosexuel ou de l'union civile homosexuelle » (§ 162). Signer ce rapport est ainsi en contradiction flagrante avec leur engagement pris il y a un an à peine. Il est donc clair que, pour ces députés, le reniement, c'est maintenant! Peut-être madame François Grossetête pourra-t-elle donner quelques explications à ses électeurs la semaine prochaine, lors de sa réunion militante à la permanence de l’UMP du Rhône, mercredi 1er avril ?"