samedi 14 mars 2015

"Vous venez de manger votre fils": l'horreur absolue selon l'EI


La barbarie de l'État Islamique n'a aucune limite, comme on peut le lire dans plusieurs médias britanniques. 
Comme le rapportent plusieurs médias britanniques, dont le Sun et le Daily Mail, Yasir Abdulla avait quitté l'Angleterre pour rejoindre l'Irak afin de combattre l'EI. Son village natal situé au Kurdistan, qu'il a quitté en 2000, est sur le point de tomber dans les mains du groupe terroriste. 

Yasir Abdulla est revenu en Angleterre la semaine passée. Il a décrit son quotidien aux médias britanniques, dont un témoignage qui fait froid dans le dos. Il se rappelle qu'une maman d'origine kurde avait fait le déplacement à Mossoul afin de discuter avec les djihadistes de l'État Islamique pour une éventuelle libération de son fils. 

Horreur absolue 
"Elle était déterminée à retrouver son fils", raconte Yasir Abdulla, 36 ans. "Elle a demandé de ses nouvelles aux membres de l'EI. Ils lui ont dit de s'asseoir après son long voyage et qu'elle recevrait de la nourriture. On lui a apporté du thé, de la viande, du riz et de la soupe. Elle a pensé que ces hommes étaient plutôt accueillants. Une fois le repas terminé, on lui a dit en se moquant d'elle: vous venez de manger votre fils." 

Yasir Abdulla poursuit en racontant la manière dont l'État Islamique sème la terreur en Irak. 

"Je veux finir le boulot" 
"Ils menacent les habitants de Mossoul de les enlever, de les enterrer vivants ou de les jeter au feu s'ils n'obéissent pas", poursuit l'homme qui vivait jadis dans le West Yorkshire. 

Malgré tout, Yasir Abdulla a confirmé son intention de retourner au Kurdistan: "Je veux finir le boulot", conclut sans détour Yasir Abdulla.